Message Urbi et Orbi du Pape: « Vraiment, il y a tant de larmes en ce Noël ! »


Partager
Message Urbi et Orbi du Pape: « Vraiment, il y a tant de larmes en ce Noël ! »
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
3 min

pape fenêtreComme c'est la tradition, le pape François a délivré son message à la ville et au monde, Urbi et Orbi, dénonçant une série de situations dramatiques et violentes sur la planète, et lançant des appels à lutter contre toutes les guerres et les injustices.

Le drame des chrétiens au Proche-Orient notamment en Irak, le conflit israélo-palestinien, la guerre en Syrie, mais aussi les difficultés vécues en certains pays d'Afrique, à cause des guerres ou des épidémies, comme Ebola, ont été évoqués tout comme les prises d'otages et les massacres au Nigeria. La situation en Ukraine, le drame des enfants soldats, abusés, et des personnes victimes de violences ou de la traite humaine, des migrations ont aussi été mentionné par François.

Le souverain pontife a rappelé que Jésus est le salut pour chaque personne et pour chaque peuple ! « À lui, Sauveur du monde, je demande qu’il regarde nos frères et sœurs d’Irak et de Syrie qui, depuis trop de temps, souffrent des effets du conflit en cours et, avec ceux qui appartiennent à d’autres groupes ethniques et religieux, subissent une persécution brutale. Que Noël leur apporte de l’espérance, comme aux nombreuses personnes dispersées, déplacées et réfugiées, enfants, adultes et personnes âgées, de la région et du monde entier ; que l’indifférence se change en proximité et le refus en accueil, pour que tous ceux qui à présent sont dans l’épreuve puissent recevoir les aides humanitaires nécessaires pour survivre à la rigueur de l’hiver, revenir dans leurs pays et vivre avec dignité. Puisse le Seigneur ouvrir les cœurs à la confiance et donner sa paix à tout le Moyen-Orient, depuis la Terre bénie de sa naissance, en soutenant les efforts de ceux qui s’engagent efficacement pour le dialogue entre Israéliens et Palestiniens ».

Le pape a également prier le Sauveur du monde pour regarde tous ceux qui souffrent en Ukraine : « (…) donne à cette terre aimée de surmonter les tensions, de vaincre la haine et la violence et d’entreprendre un nouveau chemin de fraternité et de réconciliation ».

Au-delà des conflits, François a dit penser à tous ces enfants aujourd'hui tués ou maltraités, « soit avant d'avoir vu le jour, privés de l'amour généreux de leurs parents et enterrés dans l'égoïsme d'une culture qui n'aime pas la vie », mais aussi à ceux qui sont réfugiés à cause des guerres et des persécutions, abusés et exploités sous nos yeux et dans notre silence complice. Je pense à ces enfants massacrés sous les bombardements, même là où le fils de Dieu est né. Encore aujourd'hui leur silence impuissant crie sous l'épée de tant d'Hérodes. Sur leur sang trône aujourd'hui l'ombre des Hérodes de notre temps.

« Vraiment, il y a tant de larmes en ce Noël, avec les larmes de l’Enfant-Jésus ! », a regretté le pape François.

J.J.D.

Lire le texte intégral du Message Urbi & Orbi

Voir le message du pape
https://youtu.be/zhKoUpn18dU

Catégorie : International

Dans la même catégorie