Le cas Van Den Bleeken fait des émules


Partager
Le cas Van Den Bleeken fait des émules
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

euthanasie 3Depuis que la justice a marqué son accord pour hospitaliser l'interné Frank Van Den Bleeken en vue de l'euthanasier, 15 autres internés ont également demandé à ce qu'on mette un terme à leur vie, révèle De Standaard.

C’est une première depuis l’adoption par notre pays de la loi sur l'euthanasie, en 2002. Le 15 septembre dernier, Frank Van Den Bleeken, condamné à la prison à vie il y a 25 ans pour un meurtre et plusieurs délits à caractère sexuel, a obtenu de la Cour d'appel de Bruxelles le droit d’être euthanasié. Un accord a été conclu entre le ministère et l’avocat du délinquant sexuel, afin que le quinquagénaire quitte sa prison de Bruges et soit transféré dans un hôpital en vue d’y être euthanasié à une date non précisée. D'après sa famille, il aurait déjà trouvé un médecin prêt à exécuter sa demande.

15 autres demandes

Le combat de Frank Van Den Bleeken semble en tout cas avoir fait des adeptes, puisque, selon "De Standaard", quinze autres internés se sont manifestés auprès de l’ULteam, une équipe chargée de conseiller les patients sur les questions relatives à la fin de vie. Eux aussi ont demandé à être euthanasiés. Pour chaque cas, trois médecins doivent évaluer si ces personnes sont victimes de souffrances psychiques ou physiques insupportables et inapaisables. Selon le professeur Wim Distelmans, interrogé par le quotidien flamand, le nombre de demandes de ce type devrait encore augmenter.

P. A.

Catégorie : Société

Dans la même catégorie