Des accords pour contrer l’Etat Islamique


Partager
Des accords pour contrer l’Etat Islamique
Par Manu Van Lier
Publié le - Modifié le
2 min

carte EIDix pays, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France, veulent unir leurs forces pour démanteler l’Etat Islamique (EI). De leur côté, les états membres de la Ligue arabe entendent "prendre toutes les mesures pour combattre le terrorisme".

Le 5 septembre, lors d’une conférence de presse clôturant la rencontre du sommet de l’Otan, au Pays de Galles, le président Barack Obama a annoncé que son objectif était de "démanteler" le mouvement terroriste, qui a pris le contrôle d’une partie importante du nord de l’Irak depuis le lancement de son offensive, début juin, et opère également en Syrie. Pour atteindre le but visé, Washington entend se placer au centre d’une "vaste coalition internationale".

Aux côtés des Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, la Pologne, le Danemark, l’Italie, la Turquie, l’Australie et le Canada devraient constituer cette coalition qui doit s’articuler sur plusieurs axes, a expliqué Washington: soutenir militairement nos partenaires irakiens, stopper le flux des combattants étrangers, contrer le financement de l’Etat islamique, traiter la crise humanitaire et délégitimer son idéologie." Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a précisé qu’il n’y aurait pas d’envoi de troupes au sol. Barack Obama a confirmé qu’il ne prévoyait pas de lancer "l’équivalent de la guerre en Irak", tout en ajoutant qu’il présenterait son "plan d’action" ce mercredi dans un discours, après avoir rencontré les leaders du Congrès la veille. Pour l’heure, les Etats-Unis comptabilisent plus de 130 frappes aériennes contre l’EI au-dessus de l’Irak depuis la première d’entre elles, le 8 août.

Les pays arabes réagissent à leur tour

Les pays arabes sont tombés d'accord pour "affronter" les djihadistes de l'Etat islamique (EI) qui sèment la terreur en Irak et en Syrie, a affirmé dimanche le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi. "Les ministres des Affaires étrangères des pays arabes se sont mis d'accord pour prendre les mesures nécessaires pour affronter les groupes terroristes y compris l'Etat islamique, a déclaré Nabil al-Arabi lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion ministérielle de la Ligue arabe au Caire. Les ministres arabes ont convenu de "prendre toutes les mesures pour combattre le terrorisme au niveau politique, sécuritaire et idéologique". Le texte lu par M. Arabi ne fait toutefois aucune référence au projet de coalition internationale initié par les Etats-Unis pour lutter contre l'Etat islamique.

A l'ouverture de cette réunion, le chef de la Ligue Arabe avait appelé les pays arabes à faire face "militairement et politiquement" aux djihadistes de l'EI.

MVL (avec Belga et La Croix) - image: Le territoire sous contrôle de l'Etat Islamique (source: L'Orient/Le Jour)

 

 

Catégorie : Non classé

Dans la même catégorie