Caritas : Une réunion au sommet pour le Moyen-Orient


Partager
Caritas : Une réunion au sommet pour le Moyen-Orient
Par Jean-Jacques Durré
Publié le
2 min

Irak refugies 2Une réunion au sommet de Caritas Internationalis sur le Moyen-Orient se tiendra du 15 au 17 septembre prochains, à Rome, au siège de l’institution.

Parmi les participants, Mgr Antoine Audo, président de Caritas-Syrie, le père Paul Karam de Caritas Liban, Wael Suleiman de Caritas Jordanie, Nabil Nissam de Caritas Irak, et le père Raed Abusahlia de Caritas Jérusalem, ainsi que Damien Kattar, ancien ministre libanais des Finances, choisi comme rapporteur de cette réunion.

La région moyen-orientale reste en effet un grand sujet de préoccupation. La crise syrienne a laissé quelque 13 millions de personnes dans le besoin, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. A Gaza, en grande partie ravagée, un cessez-le-feu est entré en vigueur, mais aucun plan sur le long terme n’a été prévu pour mettre fin au cycle de violences qui embrase de façon récurrente l’enclave palestinienne. Tandis qu’en Irak, l’avancée des djihadistes de l’Etat islamique a contraint près d’un million de personnes à fuir leurs maisons.

Au cours de ces trois dernières années, la Caritas affirme avoir répondu aux besoins de 965 000 personnes touchées par la crise en Syrie, à Gaza et en Irak, fournissant logements, assistance sanitaire, nourriture, produits de première nécessité, instruction, protection aux femmes et aux enfants, assistance psychologique pour les traumatismes causés par les conflits.

« Le Moyen-Orient est bouleversé, les Caritas sont dépassés par les besoins qui augmentent, tandis que les ressources, elles, diminuent », prévient Michel Roy, secrétaire général de Caritas Internationalis. « Tout cela va bien au-delà des possibilités de notre organisation. Il est nécessaire de faire un pas en avant plus important, parce que nous ne pouvons accepter que des millions de personnes, des sociétés entières, qui auparavant cohabitaient en paix, soient détruites ».

« Nous nous réunissons pour réfléchir ensemble sur la meilleure réponse à donner, dans les mois et années à venir, à cette tragédie qui frappe cette région, et sur comment collaborer avec d’autres organisations de l’Eglise catholique, ou qui ne dépendent pas d’elles, en vue de promouvoir la paix et la stabilité dans la région ».

Radio Vatican

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie