Caritas Turquie alerte sur l’afflux de réfugiés syriens et irakiens


Partager
Caritas Turquie alerte sur l’afflux de réfugiés syriens et irakiens
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Caritas TurquieLes responsables de Caritas Turquie ont écrit au pape François pour l’alerter sur l’afflux de réfugiés provenant de Syrie et d’Irak dans leur pays.

Depuis maintenant plus de 3 ans, Caritas International et son réseau mondial apportent une réponse humanitaire massive aux victimes de la crise en Syrie: aide alimentaire et matérielle, consultations médicale et psychosociale, protection des plus vulnérables… Aujourd'hui, ce sont les chrétiens d’Irak, chassés de Mossoul sous la menace des islamistes, qui ont besoin d’aide.

Un nombre croissant de nouveaux réfugiés

Caritas Irak est en première ligne aux côtés des familles déplacées – quelles que soient leur religion et leur origine – dans un contexte que les fortes chaleurs et le manque d’eau potable rendent encore plus difficile. En Turquie, Caritas est associée à l'enregistrement des familles venues d'Irak et celles-ci sont intégrées aux programmes d'aide aux réfugiés syriens. Mais l'ONG se sent de plus en plus dépassée face à l'afflux incessant de nouveaux réfugiés. Dans une lettre adressée au pape et publiée dimanche 24 août, Mgr Yusuf Sag, son directeur, et Rinaldo Marmara, son président, évoquent leur impuissance financière "face à tant de misères" et au besoin d’un accompagnement "plus durable, comme le permis de travailler, de s’établir en Turquie ou ailleurs".

"Même si l’établissement dans un pays tiers pourrait être une solution, nous optons pour un retour dans leur pays d’origine après un temps passé en Turquie, temps dépendant du règlement du conflit", poursuivent les dirigeants de Caritas Turquie, qui demandent au pape de se "faire l’écho de (leur) cri d’alarme".

Environ 2.000 familles en provenance de Syrie et d’Irak se trouvent actuellement en Turquie.

P. A. (avec Caritas et La Croix)

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie