L’Eglise anglicane d’Angleterre approuve l’ordination de femmes évêques


Partager
L’Eglise anglicane d’Angleterre approuve l’ordination de femmes évêques
Par Jean-Jacques Durré
Publié le
2 min

femme eveque anglicanL'Eglise anglicane d'Angleterre, réunie en synode général à York, au nord de l'Angleterre, a approuvé le 14 juillet l'accès des femmes à l'épiscopat. Ses trois chambres ont dit "oui" à cette réforme, refusée en novembre 2012 par la chambre des laïcs.

L'ordination des femmes évêques était soutenue depuis plusieurs années par l'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, chef spirituel des anglicans dans le monde, et son prédécesseur Rowan Williams. En novembre 2012, alors que les évêques et les clercs l'avaient largement accepté, le projet n’avait pas passé la rampe à la chambre des laïcs pour 6 voix (132 oui pour 74 non). Une majorité des deux tiers, dans les trois chambres, est requise pour son approbation.

Selon les observateurs, les premières femmes évêques de l'Eglise anglicane d'Angleterre pourraient être nommées avant la fin de l'année et ordonnées en 2015.

Des femmes évêques dans d'autres Eglises nationales

L'Eglise anglicane d'Angleterre a ouvert la prêtrise aux femmes il y a 22 ans. Un tiers du clergé est actuellement féminin. D'autres Eglises anglicanes, comme celles des Etats-Unis, d'Australie, du Canada et du Swaziland, autorisent déjà les femmes évêques.

Les Eglises anglicanes comptent près de 77 millions de membres. En plus de celle d'Angleterre, il y a 38 Eglises nationales dans le monde, réparties en 26 provinces. L'Eglise anglicane d'Angleterre est historiquement placée sous la direction du roi ou de la reine d'Angleterre, mais le primat de l'Eglise d'Angleterre et chef spirituel de toutes les Eglises anglicanes est l'archevêque de Cantorbéry.

AFP


Dans la même catégorie