Des militaires belges en pèlerinage à Lourdes


Partager
Des militaires belges en pèlerinage à Lourdes
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Ce week-end a eu lieu le 56e Pèlerinage Militaire International de Lourdes. Près de 40 Belges s’y sont joints. Nous avons recueilli le témoignage du Padre Jean-François Naedts, aumônier des Chasseurs ardennais.

PMI Lourdes 2

Plusieurs milliers de militaires du monde entier s’étaient à nouveau donné rendez-vous à Lourdes pour le 56e PMI, une retrouvaille désormais traditionnelle.

La délégation belge était constituée de civils travaillant en lien avec la Défense, ainsi que d’élèves de l’Ecole des Sous-Officiers de Saffraanberg. Les futurs officiers (qui se préparent à l’Ecole Royale Militaire en suivant d’abord le cursus de sous-officier) sont soit francophones soit néerlandophones, mais leurs cours sont donnés dans les deux langues. Une délégation bilingue, donc, accompagnée d’un aumônier militaire: l’abbé Jean-François Naedts.

Des temps de ressourcement entre Belges

Le programme ménageait des temps propres à chaque délégation, à côté des grands événements communs, tels que la cérémonie militaire d’ouverture (avec défilé dans les rues de Lourdes) ou la messe internationale du dimanche. Accompagnée de Mgr André-Joseph Léonard, qui est également évêque aux Forces Armées, la délégation belge a pu bénéficier de temps de prière avec confessions et distribution du sacrement des malades.

Autre temps fort vécu en commun: la procession mariale, emmenant les pèlerins de la Grotte de Lourdes à la grande basilique.

Parmi les civils ou les militaires belges, tous ne sont pas des pratiquants réguliers. Certains viennent pour se ressourcer ou pour tenter de trouver un réponse à leurs questionnements. "Sur place, ils sont pris par la ferveur de Lourdes, par ce qui se vit là-bas. C’est une expérience qui les marque profondément et qu’ils redemandent pour l’avenir", explique l’aumônier des Chasseurs ardennais.

A Lourdes, découvrir la tendresse de Marie

Quant aux élèves-officiers de Saffraanberg, c’était leur première fois dans la cité mariale. Le Padre Naedts en a donc profité pour les emmener visiter les lieux saints tels que la Grotte où ont eu lieu les apparitions de la Vierge Marie à Ste Bernadette Soubirous.

A chaque fois, les questions sont propices à mieux expliquer les repères proposés par l’Eglise. "Marie est une maman qui connaît beaucoup la souffrance, elle a elle-même vécu la mort de son Fils sur la Croix. Or, le monde militaire est très proche de toute souffrance: il y avait au pèlerinage, des militaires malades ou blessés suite à des missions à l’étranger."

M.B

(Photo: Cérémonie au Monument aux morts - Page Facebooj du Diocèse aux Armées françaises)

Catégorie : Belgique

Dans la même catégorie