Angélus : Le pape exhorte les Ukrainiens à dépasser les incompréhensions


Partager
Angélus : Le pape exhorte les Ukrainiens à dépasser les incompréhensions
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

pape Francois 5Le Pape appelle l’ensemble des Ukrainiens à "construire ensemble le futur de leur nation", en ce moment "délicat" pour leur pays. A l’issue de la prière de l’Angélus, François s’est, pour la troisième fois, exprimer publiquement sur la situation que traverse l’Ukraine.

"Je vous demande de prier à nouveau pour l’Ukraine qui vit une situation délicate. Je souhaite que toutes les parties du pays travaillent à dépasser leurs incompréhensions et à construire ensemble le futur de la nation. Je lance un appel la communauté internationale afin qu’elle soutienne toute initiative favorisant le dialogue et la concorde."

François avait lancé son premier appel à la paix et au dialogue pour le pays le 26 janvier dernier. Le Pape souhaitait alors "un dialogue constructif entre les institutions et la société civile et que, sans usage de la force, l'esprit de la paix et la recherche du bien commun prévalent dans les cœurs de tous".

Prière pour les victimes du Maïdan

Hélas, la violence l’a emporté sur le Maïdan, la place de l'Indépendance à Kiev, cœur du mouvement de contestation des trois dernier mois. Le Pape s’est dit "préoccupé" lors de l’audience générale du 19 février dernier: "J’assure le peuple ukrainien de ma proximité et je prie pour les victimes des violences, pour leurs familles et pour les blessés. J’invite toutes les parties à cesser toute action violente et à rechercher l’entente et la paix du pays."

La semaine dernière lors du Consistoire extraordinaire sur la famille, le Pape avait également invité les cardinaux du monde entier rassemblés au Vatican à prier, eux aussi, pour le futur du pays et pour l’épiscopat ukrainien: "Je voudrais saluer non pas personnellement mais au nom de tous les cardinaux, le Cardinal Jaworski, archevêque émérite de Lviv, et le Cardinal Husar, archevêque majeur émérite de Kiev, qui, ces jours-ci, souffrent tellement et ont tant de difficultés dans leur Patrie. Peut-être serait-ce une belle chose de leur faire arriver ce message au nom de tous: êtes-vous d’accord, tous, pour le faire?" Les 150 cardinaux présents dans la salle avaient alors applaudi en signe d’approbation.

Radio Vatican

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie