Soyez originaux et détournez la neknomination !


Partager
Soyez originaux et détournez la neknomination !
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

solidarité Un phénomène de chaîne virtuelle se répand comme une tache d'huile sur les réseaux sociaux. Il s'agit de petites vidéos d'amateurs où des jeunes en incitent d'autres à faire comme eux, en buvant vite et beaucoup. Les fêtards invitent trois nominés à les imiter. Cette approche dangereuse est toutefois contrecarrée par une invitation plus solidaire: la smartnomination.

Pour proposer une alternative à la neknomination, qui fait la part belle à l'alcoolisme, c'est le moment de faire preuve d'originalité. Quoi qu'il en soit, le principe de base reste de mise: ne suivez pas le groupe et n'ingurgitez pas la plus grande quantité d'alcool en un temps record! On dénombre déjà cinq victimes à cet engouement virtuel...

Parmi les options dénombrées, vous pouvez ridiculiser la scène en buvant rapidement un breuvage non alcoolisé (tous les sodas sont les bienvenus) ou, mieux encore, refuser d'entrer dans le système et casser ainsi la chaîne. Aplomb et maturité requise.

Le défi solidaire

D'autres jeunes ont choisi une autre voie, celle du défi solidaire. Fin janvier, un jeune Sud Africain s'est filmé en train d'offrir une collection fournie à un sans-abri. L'idée a été reprise par d'autres Européens. En France, un jeune a offert un repas dans la rue, invitant ensuite trois amis à le copier, tandis qu'en Belgique, un étudiant a décliné le concept en offrant des fleurs à un malade, hospitalisé aux cliniques universitaires St-Luc. Propager des idées qui favorisent le partage, voilà une manière originale de détourner les nominations en cascade. Bienvenue aux smartnominations!

A. T.


Dans la même catégorie