Prochaine réforme des cultes au Luxembourg


Partager
Prochaine réforme des cultes au Luxembourg
Mgr Jean-Claude Hollerich, Archevêque de Luxembourg ©HervéMontaigu
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Mgr Jean-Claude Hollerich, Archevêque de Luxembourg ©HervéMontaigu

Mgr Jean-Claude Hollerich, Archevêque de Luxembourg ©HervéMontaigu

Les représentants de différentes religions au Grand-duché de Luxembourg ont rencontré le Premier ministre pour évoquer le projet de réforme des cultes.

 

Le gouvernement luxembourgeois a promis de réformer le statut des religions, ainsi que l’enseignements des cours de religion dans les écoles. La coalition arc-en-ciel entrée en fonction fin 2013 désire diminuer les financements accordés aux différentes confessions, officiellement pour des raisons d’économies budgétaires. Un argument compris et accepté par les représentants des cultes.

Pour l’archevêque de Luxembourg, Mgr Hollerich, "le système actuel des relations entre les cultes et l’État est globalement bon, même si nous sommes d’accord qu’il faut y apporter des corrections, dans le domaine de l’égalité entre les cultes par exemple".

Or, cette réforme pourrait bien menacer les "petits" cultes plutôt que l’Eglise catholique. En effet, les confessions non-catholiques ne disposent pas des même moyens que l’Eglise et pourraient avoir beaucoup de mal à survivre financièrement à une réforme de leur statut.

Le Conseil des Cultes Conventionnés, l’organe qui réunit les six religions reconnues au Grand-duché, a rencontré le Premier ministre Xavier Bettel ce lundi à Luxembourg. La rencontre n’a débouché sur aucune décision, mais plutôt sur un engagement du gouvernement à soumettre ses propositions avant une nouvelle réunion en mai.

M. B.

Image : Mgr Jean-Claude Hollerich, Archevêque de Luxembourg (c) Hervé Montaigu


Dans la même catégorie