Le baptême, c’est bien… la confirmation, c’est mieux !


Partager
Le baptême, c’est bien… la confirmation, c’est mieux !
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèse sur les sacrements lors de l'audience générale de ce mercredi, en évoquant aujourd’hui la Confirmation.

Pape François

"Il est important d’avoir à cœur que nos enfants reçoivent le Sacrement de la Confirmation". Voilà le souhait exprimé par le Pape. "Tous nous nous préoccupons de baptiser les enfants, et c’est bien, a souligné le Pape, mais peut-être que nous n'avons pas le même souci qu’ils soient confirmés: ils restent ainsi à la moitié du chemin et ne reçoivent pas l’Esprit Saint qui est si important pour la vie chrétienne parce qu’il nous donne la force d’aller de l’avant."

"Et si chez vous, vous avez des enfants qui ne l’ont pas reçue et sont en âge de la recevoir, il faut tout faire pour compléter cette initiation chrétienne et qu’ils reçoivent la force de l’Esprit Saint".

Le Saint Père a également souligné que ce sacrement devait s’accompagner d’une bonne formation, qui complète le catéchisme reçu durant l’enfance. Une réflexion qui est aussi importante pour la Belgique, où les évêques ont récemment lancé le chantier de la catéchèse intergénérationnelle.

"Par l’huile de l’onction, dans la puissance de l’Esprit, nous sommes configurés à Jésus Christ. Ce sacrement fait croître la grâce baptismale: il nous unit plus solidement au Christ, il porte à son accomplissement notre lien avec l’Eglise et il nous donne la force de l’Esprit pour répandre et défendre la foi, confesser le nom du Christ et ne jamais avoir honte de sa croix."

Le pape François a terminé par un appel à tous les baptisés: "Puissions-nous accueillir l’Esprit Saint et le laisser agir, pour qu’à travers nous le Christ lui-même prie, pardonne, répande espérance et consolation, crée la communion et sème la paix!"

 

M. B. (d’après Radio Vatican)


Dans la même catégorie