Pour Poutine, l’Eglise orthodoxe est le guide moral de la Russie


Partager
Pour Poutine, l’Eglise orthodoxe est le guide moral de la Russie
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Poutine-DiscoursDans son discours à la nation, le président Vladimir Poutine a notamment présenté la Russie comme garante des valeurs traditionnelles et comme un contrepoids moral aux Etats-Unis et à certains pays d'Europe.

"Dans de nombreux pays, les normes morales et éthiques sont en cours de révision et les traditions nationales (...) sont en voie d'effacement", a déploré le président russe, estimant que la destruction des valeurs traditionnelles allait à l'encontre de la "volonté de la majorité populaire". Plus précis encore, Vladimir Poutine a rappelé que "la Russie refuse la prétendue tolérance, stérile, qui ne fait pas de différence entre les sexes". Difficile d'être plus clair pour pointer du doigt les pays européens qui ont légalisé le mariage homosexuel. Une légalisation qui choque la majorité des gens en Russie où la "propagande homosexuelle" devant mineurs est désormais punie.
Depuis son retour à la présidence en mai 2012, Vladimir Poutine, en appelle fréquemment à ce qu'il nomme les valeurs traditionnelles russes et considère l'Eglise orthodoxe comme le guide moral d'une nation désarçonnée par la disparition de l'URSS. "Nous savons que de plus en plus de gens dans le monde soutiennent notre position consistant à défendre les valeurs traditionnelles qui forment depuis des siècles le fondement moral de la civilisation", a-t-il déclaré en plaçant les "valeurs familiales" en haut de la liste. Pour le chef du Kremlin, c'est grâce à son conservatisme que la Russie redeviendra une grande puissance.

P.G.

Catégorie : International

Dans la même catégorie