La Vierge des Pauvres, reine des diocèses de Liège et Hasselt


Partager
La Vierge des Pauvres, reine des diocèses de Liège et Hasselt
Par Angélique Tasiaux
Publié le - Modifié le
2 min

Le 1er mai marque l’entrée dans le mois de Marie. A cette occasion, la grande église de Banneux a accueilli une foule dense et recueillie pour l’ouverture de la saison des pèlerinages, en présence de la chorale "Schola Cantorum" d’Achel. Les mineurs du Limbourg, lampes à huile à la main, étaient également présents. Leur dévotion à la Vierge de Banneux est indéfectible, eux qui l’ont tant invoquée à l’époque de la fermeture des mines.

Mgr Jousten, évêque de Liège et Mgr Hoogmartens, évêque de Hasselt, ainsi que Mgr Gapanga ont concélébré cette eucharistie. Ils étaient entourés d’une trentaine de prêtres.

Dans son homélie, Mgr Jousten a insisté sur le thème central de la foi, en écho au récit de la visitation (Lc 1, 39-47) et au thème d’année du Sanctuaire (« Je crois, Seigneur, augmente en nous la foi »). "C’est ça la foi : croire que Dieu nous aime inconditionnellement, qu’il nous accueille, nous accepte sans réserve. Il est plein de tendresse et de miséricorde. Il nous aime gratuitement. Pensez à l’eau de la source qui coule gratuitement. (…) De nouvelles visitations seront possibles et notre foi augmentera et s’affermira dans les rencontres avec d’autres témoins de la joie de croire. (…)"

A l’issue de la célébration, une procession a emprunté les allées baignées des rayons du soleil printanier jusqu’à la source. Les évêques de Liège et de Hasselt ont alors renouvelé solennellement la consécration de leur diocèse à la Vierge des Pauvres, avant de pousser leurs mains dans l’eau et d’être suivis dans ce geste par les quelque 2.500 pèlerins présents.

L’après-midi, la grande église a encore connu une affluence exceptionnelle à l’occasion de la bénédiction des malades. A Banneux, la Vierge vient pour soulager la souffrance, pour toutes les nations. Chaque pèlerin dépose dans le cœur de Marie ses pauvretés physiques, psychologiques et spirituelles. A la fin de cette journée festive, de nombreux pèlerins ont encore participé à une procession aux flambeaux, de la petite chapelle des apparitions à la source.

JMD/at


Dans la même catégorie