Jérusalem-Est : 80% de la population de vivent dans la pauvreté


Partager
Jérusalem-Est : 80% de la population de vivent dans la pauvreté
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
1 min

Près de 80% de la population de Jérusalem-Est occupée depuis 1967 par Israël, vivent au dessous du seuil de pauvreté, dénonce l'Association pour les droits civils en Israël (ACRI), à l'occasion de la fête nationale "Journée de Jérusalem" qui commémore la "réunification" de la ville, célébrée ce 8 mai 2013.

Jérusalem-Est, essentiellement peuplée de Palestiniens arabes, regroupe près de 40% de la population de la ville. Elle souffre d'un manque flagrant d'infrastructures par rapport aux quartiers juifs à l'ouest de la cité, note l'ACRI. Jérusalem-Est ne compte par exemple que trois centres sociaux (18 à l'ouest), 4 centres médicaux mère-enfant (25 à l'ouest) 10 institutions pour la petite enfance (173 à l'ouest) ou 9 bureaux de poste (42 à l'ouest). L'ACRI souligne également que 85% des enfants de la partie orientale de la ville vivent dans la pauvreté.
Ces mêmes inégalités existent aussi dans le domaine du logement. Selon l'ACRI, seuls 7,8% du territoire de la ville sont prévus pour le logement des Palestiniens. Entre 2005 et 2009 seuls 13% des autorisations de construire concernaient des logements destinés à la population palestinienne.

Apic


Dans la même catégorie