Le pape François réfléchit à une réforme de la Curie


Partager
Le pape François réfléchit à une réforme de la Curie
Par admin
Publié le - Modifié le
2 min

Le Pape François a lancé un signal fort ce samedi. Un mois jour pour jour après son élection le souverain pontife a annoncé la constitution d’un groupe de huit cardinaux de tous les continents pour le « conseiller dans le gouvernement de l’Eglise » et étudier un projet de réforme de la Constitution apostolique Pastor Bonus sur la Curie romaine.

Promulguée en 1988 par Jean-Paul II, cette constitution avait réaménagé le fonctionnement de la curie romaine. C’était il y a 25 ans. La décision du Pape François était attendue et souhaitée par de nombreux cardinaux.

Le cardinal Maradiaga coordinateur du groupe
Le groupe de cardinaux-conseillers comptera huit membres dont, un seul appartenant à la Curie romaine, plus un évêque-secrétaire. Ils viennent de huit pays des cinq continents. Dans un communiqué la secrétairerie d’Etat cite le nom des huit cardinaux en question : le cardinal Giuseppe Bertello, président du Gouvernorat de l’Etat de la Cité du Vatican ; le cardinal Francisco Javier Errázuriz Ossa, archevêque émérite de Santiago du Chili ; le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Bombay ; le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising ; le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa ; le cardinal Seán Patrick O’Malley, archevêque de Boston ; le cardinal George Pell, archevêque de Sydney ; le cardinal Oscar Andrés Rodríguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa qui aura la fonction de coordinateur du groupe; Mgr Marcello Semeraro, évêque d’Albano qui gérera le secrétariat.

Première réunion du 1er au 3 octobre
La première réunion de ce groupe est fixée du 1er au 3 octobre a précisé le père Federico Lombardi lors d’un briefing en salle de presse du Saint-Siège. La création de ce groupe de cardinaux avait été évoqué lors des Congrégations générales avant le Conclave. Selon le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, « le Pape a voulu ainsi démontrer qu’il avait bien entendu les suggestions du Collège cardinalice ». Et d'ajouter : « ce groupe aura une fonction de type consultatif et non décisionnelle ».

RV


Dans la même catégorie