France : Oui, l’Eglise catholique est “vaillante”


Partager
France : Oui, l’Eglise catholique est “vaillante”
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Arrivant au terme de ses deux mandats à la tête de l'Eglise de France, le cardinal Vingt-Trois a dressé un bilan du travail accompli, lors d'un entretien publié dans le journal "la Croix". Pour lui, l'Eglise de France est résolument "vaillante" et ancrée dans l'Eglise universelle.

Nécessairement fragile, l'Eglise prend appui sur la force divine. Et, observe le prélat français, la messe dominicale demeure un lieu de rassemblement unique dans cette société désacralisée et fragmentée.

Evaluant le travail mené au sein de la Conférence des évêques depuis six ans, Mgr Vingt-Trois n'a pas hésité à souligner la communion épiscopale de la centaine d'évêques, malgré leurs différences personnelles.

En cette période de crise, l'enjeu prioritaire est l'évangélisation tous azimuts (et pas uniquement la catéchèse des enfants), faute de quoi "les orientations chrétiennes deviennent un particularisme culturel". D'un christianisme jadis sociologique, nous voici à l'ère du "christianisme de choix". D'où l'importance de revendiquer et d'afficher la spécificité des catholiques dans le monde contemporain. L'Eglise doit oser s'inscrire pleinement dans son époque, avec un projet missionnaire cohérent.

Certes, le rôle de l'Eglise n'est pas celui d'un acteur politique. Elle doit susciter la réflexion, qu'il s'agisse de questions économiques ou éthiques. Quant à l'adoption de la loi sur le mariage pour tous, le débat citoyen est une victoire en soi, puisqu'il a permis de rompre "le mur du silence".

Retrouvez l'entièreté de l'interview en cliquant ici.

at


Dans la même catégorie