Visite historique du patriarche maronite à Damas


Partager
Visite historique du patriarche maronite à Damas
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Mgr Béchara Boutros Raï, le chef de l’Eglise maronite, est venu du Liban pour assister le 10 février à Damas à l’intronisation de Youhanna el-Yazigi, nouveau patriarche grec-orthodoxe d’Antioche. C’est la première visite en Syrie d’un patriarche maronite depuis l’indépendance du Liban en 1943.

Le départ à Damas du patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient n’avait été annoncé qu’à la dernière minute, rapporte le quotidien libanais "L’Orient le Jour". Par son retentissement politique, sa présence dans la capitale syrienne a presque éclipsé la cérémonie elle-même.

Les discours des deux patriarches ont été convergents, affirme le journal libanais. Tous deux ont notamment insisté sur le rôle de l’Eglise comme facteur de réconciliation et de paix, par-delà les divergences politiques.

Le patriarche Raï a également condamné sans nuances toute justification de la violence au nom de la lutte pour les réformes et la démocratie. "La vie humaine est une valeur qui n’a pas de prix. Tout ce qu’on appelle réformes, droits de l’homme et démocratie ne valent pas le sang d’un seul homme innocent", a-t-il déclaré à cette occasion.

Le patriarche grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient a appelé au dialogue pour mettre fin à la guerre en Syrie.

Risque de récupération politique

Plusieurs ministres du gouvernement syrien ont assisté à la cérémonie, ainsi que le mufti de Damas. Certains au Liban s’inquiètent de l’utilisation politique que le président syrien el-Assad pourrait faire de cette visite.

Fin janvier, le cardinal Raï avait vivement dénoncé les Etats qui soutiennent les combattants en Syrie. Il avait déclaré que ces derniers auraient "à répondre de crimes devant le tribunal de l’histoire".

A.L/apic

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie