Le Prix du jury œcuménique de la BD


Partager
Le Prix du jury œcuménique de la BD
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

C'est l'album "Little Joséphine" qui s'est vu décerner le premier prix, qui sera remis aux auteurs, Raphaël Sarfati et Valérie Villieu, lors du Festival d'Angoulême, en janvier prochain.

Le jury, composé de 13 spécialistes de la bande dessinée, historiens, critiques, bibliothécaires, dessinateurs… catholiques, protestants et agnostiques, s’est réuni le 10 décembre à Paris, afin de choisir parmi les 9 BD présélectionnées. Le prix et la mention spéciale seront remis pendant le Festival par le président du jury, Jean-Pierre Molina, en l’église Saint-Martial d’Angoulême, le 31 janvier à 15h.

Le premier prix est décerné à une BD, publiée par la Boîte à Bulles, qui traite de la maladie d'Alzheimer. Geneviève Bénard commente ce choix :
"« Little Joséphine » tombe du lit comme « Little Nemo » et ne sait plus distinguer la réalité du rêve. Elle se perd dans les rues, ne se lève plus, réagit avec agressivité parfois; elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Valérie, infirmière à domicile, la soigne et des liens se nouent entre elles souvent avec humour et tendresse.
Les solutions graphiques retenues pour traduire la démence qui s’installe sont inventives et pertinentes. Ainsi la déstructuration des cases correspond à la déstructuration de la pensée, les cases vides à l’absence de mémoire.
Il est important que la bande dessinée traite un tel sujet. Cet album est un témoignage touchant et un support à la réflexion."

Une mention spéciale est attribuée à "L'enfant cachée" de Loïc Dauvillier, Marc Lizano et Greg Salsedo aux éditions du Lombard. Le critique Jacques Tramson rend un avis enthousiaste :

"Une grand-mère juive raconte à sa petite-fille son enfance lors de la deuxième guerre mondiale, le traumatisme de l’arrestation de ses parents, qui la sauvent en la cachant dans le double fond d’une armoire, l’accueil chaleureux de se voisins, la fuite à la campagne, les années de dissimulation de son identité avant de pouvoir retourner chez elle et de retrouver sa mère, revenue des camps, qu’elle ne reconnaît pas.
L’originalité de cette bande dessinée, qui met en scène, de façon sensible, la perception et le vécu d’une fillette juive, est d’évoquer la cruauté de cette période sans aucune image brutale à travers un graphisme pseudo-enfantin. Cet album, plutôt destiné aux jeunes, évoque la nécessité de la transmission."

Les autres BD nominées sont : "Cyclone la peste" (La grippe coloniale 2) de Huo-Chao-Si et Appollo, Vents d’Ouest, "Les Cahiers russes" d’Igort chez Futuropolis, et "Tibet, l’espoir dans l’exil" de Philippe Glogowski et Véronique Jannot, aux éditions du Signe.

Site Internet : https://juryoecumenique.free.fr/

cp/at

Catégorie : Culture

Dans la même catégorie