Devasahayam Pillai, premier laïc indien bienheureux


Partager
Devasahayam Pillai, premier laïc indien bienheureux
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
1 min

Devasahayam Pillai (1712-1752), est devenu le premier laïc indien à être béatifié. Presque 20 ans après que la cause de cette figure spirituelle très populaire ait été ouverte dans son diocèse d’origine. La célébration a eu lieu à Kottar, dans l’État du Tamil Nadu (sud de l’Inde) devant plusieurs milliers de personnes.
Hindou, devenu très pauvre à la suite de mauvaises récoltes, il a été converti par un officier néerlandais catholique, qui l’a aidé à donner un sens à cette épreuve à travers la foi chrétienne, en lui faisant découvrir le livre de Job. Il est baptisé en 1745 par un missionnaire jésuite et prend le nom de Devasahayam, qui signifie Lazare en Tamoul.
Arrêté en 1749, le futur bienheureux est sommé de retourner vers l’hindouisme. Ses tortures durent trois ans. Devant son refus d’abjurer sa foi, le roi finit par ordonner sa mise à mort, le 14 janvier 1752. Sa dépouille est retrouvée par des chrétiens et inhumée devant l’autel de l’église Saint-François-Xavier, qui deviendra la cathédrale du diocèse de Kottar.

P.G.

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie