Tunisie: les jardins d’enfants coraniques prolifèrent


Partager
Tunisie: les jardins d’enfants coraniques prolifèrent
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

De nouveaux jardins d’enfants coraniques illégaux, dirigés par de mystérieuses associations islamistes, ouvrent leurs portes dans toutes la Tunisie. Ces associations dispensent aux enfants un enseignement religieux rigoriste, rapporte le quotidien tunisien "La Presse".

Les animateurs de ces nouveaux jardins coraniques séparent systématiquement les garçons des filles, indique le journal tunisien. Ils les abreuvent de récits et de lectures de versets du Coran. Ces écoles sont décrites comme des endroits ternes, sans espaces verts ni activités ludiques. Les salles sont aménagées en classe où des enfants âgés de trois à cinq ans sont forcés de mémoriser l’intégralité du contenu du Coran.
Afin d’échapper au contrôle des services de l’Etat, les associations islamistes propriétaires de ces écoles se font discrètes.

Le gouvernement tente de réagir

Depuis le mois de mars dernier, les autorités tunisiennes tentent avec difficulté de lutter contre ses jardins d’enfants illégaux. Des inspecteurs du ministère des Affaires de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes Agées (MAFFEPA) ont visité à l’improviste plusieurs d’entre eux ouverts par des associations islamiques. Ils y ont découvert de nombreux dysfonctionnements. Les animateurs et les animatrices démontrent notamment un manque patent de qualification. Les écoles offrent un enseignement sans référence à une approche pédagogique et ne développent aucun objectif éducatif précis.
En octobre dernier, un conseil ministériel restreint a ordonné aux associations islamiques propriétaires des établissements de régulariser leur situation.

Apic

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie