L’absence de sanitaires tue chaque jour 7.500 personnes


Partager
L’absence de sanitaires tue chaque jour 7.500 personnes
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

« L'élimination des inégalités peut commencer à «l'endroit où l'on s'y attend le moins, les toilettes», a déclaré vendredi à Genève la responsable de l'ONU chargée de l'eau potable et de l'accès sanitaire, Mme Catarina de Albuquerque, à l'occasion de la journée mondiale des toilettes.

Cette journée est célébrée le 19 novembre et vise à mettre l'accent sur les 2,5 milliards de personnes dans le monde qui n'ont pas accès à des toilettes. «L'accès à des toilettes illustre mieux que tout autre chose le fossé entre ceux qui en bénéficient et les autres», a ajouté Mme de Albuquerque. «Chaque jour, 7500 personnes dont 5000 enfants de moins de 5 ans meurent des suites d'absence de sanitaires», a ajouté l'experte. «Chaque année, 272 millions de jours de classe sont manqués du fait de maladies dues à des manques de sanitaires», a rappelé l'experte, relevant que plus d'une personne sur trois n'a pas accès à des sanitaires. «L'accès à des services sanitaires est l'un des principaux objectifs du Millénaire pour le développement» de l'ONU, et «il ne sera visiblement pas atteint en 2015».

Selon l'experte, un milliard de personnes font tous les jours leurs besoins en plein air. «Essayez de vous imaginer sans toilettes, ni au travail, ni chez vous, imaginez que vous devez vous soulager dans les rues de votre ville, imaginez de devoir trouver chaque jour un endroit sûr, imaginez l'insécurité et l'indignité d'une telle situation, spécialement si vous êtes une femme», a exhorté Mme de Albuquerque.

L'accès à des toilettes fait partie des droits humains de base, selon elle, et ceux qui n'en bénéficient pas sont dans leur grande majorité des pauvres, qui se retrouvent marginalisés et exclus de la société.Mme de Albuquerque est la première responsable des Nations Unies pour le droit fondamental à l'eau potable et à l'assainissement. Elle a été nommée dans ses fonctions en 2008 par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie