Censure en Russie ?


Partager
Censure en Russie ?
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
1 min

Un tribunal de Moscou a déclaré "extrémistes" les vidéos filmées par le groupe punk Pussy Riot, auteurs d’une "prière punk" dans une cathédrale de Moscou, en février 2012.

L’accès aux vidéos du groupe sur internet sera désormais bloqué, rapporte le 29 novembre l’agence d’information russe "Ria Novosti". Le tribunal a satisfait les exigences du Parquet selon lesquelles l’accès libre à ces vidéos pouvait "entraîner une incitation à la haine raciale" et portait atteinte aux droits d’un "certain groupe de personnes".

Selon les experts mandatés par la justice russe, les vidéos contiennent des "appels dissimulés" à l’organisation de troubles de masse, à l’instar d’Occupy Wall Street, ou des manifestations dans les pays arabes.

Le 17 août dernier, un tribunal de Moscou a reconnu trois des cinq membres du groupe punk féministe Pussy Riot coupables de hooliganisme, les condamnant à deux ans de colonie pénitentiaire. Elles avaient improvisé, en février 2012, une "prière punk" anti-Poutine devant l’autel de la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

apic

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie