Benoît XVI réaffirme l’importance de la sainteté pour l’époque actuelle


Partager
Benoît XVI réaffirme l’importance de la sainteté pour l’époque actuelle
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

A l’occasion de l’Angélus de la Toussaint, le 1er novembre 2012, Benoît XVI a assuré que « seule la foi en la vie éternelle » nous faisait « véritablement aimer l’histoire et le présent ». Pour la pape, nous devons voir dans les saints « la victoire de l’amour sur l’égoïsme et sur la mort ».

Le souverain pontife a rappelé que la fête de la Toussaint faisait mémoire non seulement des saints reconnus par l’Eglise mais aussi de tous ceux « que seul Dieu connaît », précisant que nous étions tous appelés à la sainteté.

« Nous voyons que suivre le Christ porte à la vie, à la vie éternelle.Cela donne du sens au présent, à chaque moment qui passe, le remplissant d’amour et d’espérance", ajouté Benoit XVI.

Le monde, un "acte d’amour suprême"

La veille, le pape a célébré les vêpres solennelles de la Toussaint dans la Chapelle Sixtine, 500 ans jour pour jour après son prédécesseur, Jules II. Evoquant la beauté de la voûte et des autres peintures de la chapelle, il a assuré que la contemplation de telles œuvres d’art montraient que le monde n’était pas le produit de l’obscurité, du hasard, de l’absurde, mais bien d’un « acte d’amour suprême ».

Dans la soirée du 2 novembre, jour de la fête des défunts, Benoît XVI se rendra dans la crypte de la basilique Saint-Pierre pour un moment de recueillement sur la tombe de nombre de ses prédécesseurs. Puis, comme chaque année après la fête de la Toussaint, il célèbrera le 3 novembre une messe en mémoire des cardinaux et évêques morts depuis un an.

Apic/imedia

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie