Suppression d’emplois aussi chez Dow Chemical


Partager
Suppression d’emplois aussi chez Dow Chemical
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
1 min

Décidément, c’est une journée noire pour l’emploi en Belgique. Après la confirmation de la fermeture du site de Ford à Genk, le groupe chimique américain Dow Chemical s’apprêterait a annoncer la fermeture de 20 usines dans le monde, dont celle de Tessenderlo en Flandre. En cause : la crise économique qui impose des réductions de coûts drastiques.

Dans la foulée de résultats trimestriels peu réjouissants, Dow Chemical annoncerait le déploiement d’un plan de restructuration massif: 5% de ses effectifs du groupe seraient supprimés dans le monde, soit 2.400 emplois, et 20 sites de productions cesseraient leurs activités dans un délai de deux ans, dont plusieurs en Europe.

L'usine belge de Tessenderlo en ferait partie, tout comme des usines hollandaise, espagnole et anglaise.

Dow Chemical a vu plonger ses résultats, particulièrement en 2012. C’est ce qui motiverait ce plan drastique dans la mesure où la direction du groupe entend économiser 500 millions de dollars d'ici 2014.

Photo: Andrew N. Liveris, président et administrateur du groupe américain The Dow Chemical Compan,

JJD

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie