Mise au point du Saint-Siège sur des soi-disant Ordres de chevalerie


Partager
Mise au point du Saint-Siège sur des soi-disant Ordres de chevalerie
Par La rédaction
Publié le - Modifié le
1 min

Le Saint-Siège reconnaît l'Ordre souverain militaire de Malte et l'Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, à côté de ses propres "ordres". En tout sept ordres sont reconnus par le Saint-Siège.

Les Ordres de chevalerie dépendant du Saint-Siège sont au nombre de cinq: l'Ordre suprême du Christ, l'Ordre de l'éperon d'or, l'Ordre de Pie IX, l'Ordre de Saint-Grégoire-Le-Grand et l'Ordre de Saint-Silvestre. Aucune autre reconnaissance du Saint-Siège en dehors de ces 5 ordres: c'est ce que rappelle la Secrétairerie d'Etat, ce mardi 16 octobre 2012, en réponse à de fréquentes interrogations sur des soi-disant Ordres de chevalerie en dehors de ceux-ci.
Le Saint-Siège précise qu’aucune modification n’est à l’ordre du jour : aucun autre ordre ne jouit de sa reconnaissance, et il ne répond donc pas de leur légitimité historique ou juridique, ni de leur finalité, ni de leur structure. Le Saint-Siège confirme qu’il n’attribue aucune valeur aux diplômes ou aux insignes délivrés par des associations qu'il ne reconnaît pas. Il considère comme « inapproprié » l'usage d'églises ou de chapelles pour leurs « cérémonies d'investiture ».

zenit

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie