Scepticisme à propos de “la femme de Jésus”


Partager
Scepticisme à propos de “la femme de Jésus”
Par Pierre Granier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

La découverte d'un papyrus copte mentionnant l’existence de "la femme de Jésus" a été accueillie avec beaucoup de scepticisme par les spécialistes.

Karen King , scientifique américaine et professeur à la Harvard Divinity School, a dévoilé à l’occasion d’un congrès sur les études coptes à Rome, un ancien document du IVe siècle qui laisserait penser que Jésus avait une femme. Ou du moins, a nuancé la chercheuse, que certains des premiers chrétiens le croyaient. Sur ce papyrus, il est écrit: "Jésus leur a dit, ma femme…", ce qui prouverait que la question à l’époque se posait alors que "la tradition chrétienne a considéré comme acquis le fait que Jésus n’était pas marié".
Authenticité douteuse
Reste que l’authenticité du manuscrit pose encore plusieurs questions. "On ne connaît pas sa provenance, ce qui rend toute interprétation historique difficile", explique, dans le journal La Croix, le P. Olivier-Thomas Venard, professeur à l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem. Selon ce dernier, le papyrus en question n’apporte pas d’information nouvelle sur Jésus et l’emballement médiatique sur cette découverte a plutôt abouti à "caricaturer" la proposition du professeur King connue pour être une théologienne féministe.
Interrogé par l’AFP, le porte-parole du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi a également fait remarquer qu’"on ne savait pas bien d’où venait ce petit morceau de parchemin". Tout en concluant que "Cela ne change rien à la position de l’Église qui repose sur une tradition énorme, très claire et unanime", selon lequel le Christ n’était pas marié.

P.G. (avec La Coix et AFP)

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie