“Ayez le courage d’oser !”


Partager
“Ayez le courage d’oser !”
Par Angélique Tasiaux
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

Au cours de sa visite pastorale en Toscane, le 13 mai, Benoît XVI a invité les catholiques à contribuer à la "naissance d'une nouvelle éthique publique", estimant : "Aujourd'hui, il y a un besoin particulier que le service de l'Eglise au monde s'exprime par des fidèles laïcs illuminés, capables d'œuvrer dans la cité de l'homme, avec la volonté de servir au-delà des intérêts privés, au-delà des visions partisanes". "Le bien commun compte davantage que le bien singulier", a ajouté le pape.

Rappelant la récente béatification de Giuseppe Toniolo (1845-1918), figure importante de l'engagement social et politique des catholiques italiens, le pape a invité à ne pas se laisser aller à la "défiance envers l'engagement politique et social". Les chrétiens, et spécialement les jeunes, sont appelés à "l'engagement et à l’amour de la responsabilité, animés par la charité évangélique, qui demande de ne pas de renfermer sur soi, mais de prendre les autres en charge", a-t-il assuré. Le pape a exhorté les jeunes à oser : "Soyez prêts à donner une nouvelle saveur à la société civile entière, avec le sel de l'honnêteté et de l'altruisme désintéressé". A ces mots, le pape a été chaleureusement applaudi dans la petite ville de Sansepolcro, du diocèse d'Arezzo.

Ces paroles interviennent alors que le 'manifeste de Todi' est attendu pour la fin du mois de mai. Il porte le nom de la petite ville d'Ombrie, où un groupement d'associations catholiques italiennes s'était réuni en octobre 2011, pour trouver les voies d'un renouvellement de leur engagement social et politique. L'appel de Benoît XVI survient une semaine après les élections municipales, marquées par une forte abstention, dans plusieurs villes de la péninsule.

apic/at


Dans la même catégorie