La Sainte Anne redécouverte


Partager
La Sainte Anne redécouverte
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le - Modifié le
2 min

À l’occasion de la restauration de La Vierge à l’Enfant avec sainte Anne, le musée du Louvre organise une exposition d’envergure autour de cette œuvre majeure de Léonard de Vinci, certainement l’une des plus célèbres avec La Joconde. Les plus grandes œuvres du maître florentin sont réunies pour la première fois dans un seul espace.

Chef-d’œuvre de Léonard de Vinci restauré avec le concours du Centre de recherche et de restauration des musées de France, la Vierge à l’Enfant avec sainte Anne est au cœur d’une exposition exceptionnelle rassemblant pour la première fois l’ensemble des documents liés à ce panneau.

La restauration tout juste achevée de la Sainte Anne l’a métamorphosée en faisant réapparaître les couleurs vives qui s’étaient assombries avec les siècles et certains détails devenus invisibles. Commencée vers 1500 et terminée dix-neuf années plus tard, cette œuvre a fait l’objet de nombreuses retouches et d’innombrables études, illustrant ainsi la façon très particulière que Léonard de Vinci avait de retravailler ses œuvres jusqu’à atteindre la perfection recherchée.

Esquisses de composition, dessins préparatoires, études de paysage et le magnifique carton de la National Gallery de Londres – jamais présenté à côté du tableau depuis la mort de Léonard – illustrent, entre autres, cette longue méditation et rendent compte des différentes solutions successivement envisagées par le maître.

La présentation d’autres œuvres peintes de Léonard de Vinci permet par ailleurs de montrer en quoi la Sainte Anne est le véritable aboutissement des multiples et diverses recherches de l’artiste sur la nature et l’art.

Afin de donner toute sa dimension au caractère novateur de cette œuvre, l’exposition s’attache également à la replacer dans la tradition iconographique liée à son sujet (la Vierge à l’Enfant avec sainte Anne) et s’intéresse à l’influence considérable qu’elle exerça sur l’art italien du début du XVIe siècle. Les hommages plus récents que lui ont rendus Delacroix, Degas ou Max Ernst témoignent enfin de l’influence durable de ce chef-d’œuvre.

A découvrir jusqu’au 25 Juin 2012 au Musée du Louvre.

(CP/MVL)

 

Catégorie : Culture

Dans la même catégorie