Plantu poursuivi pour son dessin d’un « pape pédophile »


Partager
Plantu poursuivi pour son dessin d’un « pape pédophile »
Par Manu Van Lier
Journaliste de CathoBel
Publié le
2 min

Le caricaturiste français Plantu devrait prochainement comparaître en justice à la suite d’une plainte d’une organisation catholique, scandalisée par un de ses dessins qui mettait en scène le pape Benoît XVI comme un violeur d’enfant, indique la presse française du 17 février.

Le parquet de Paris a requis le 8 février le renvoi en correctionnelle du dessinateur, ainsi que celui d’Eric Fottorino, l’ancien directeur de la publication du Monde Magazine qui avait publié ce dessin controversé en avril 2010.

Intitulé "Pédophilie : le pape prend position", le dessin mettait en scène Benoît XVI sodomisant un enfant. Après une publication le 22 mars 2010 sur le site du dessinateur, le dessin avait été repris le 3 avril par Le Monde Magazine. L’Alliance générale contre le racisme et le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif) a porté plainte le 11 mars 2011 pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée".

"Les catholiques obéissent au pape et à la hiérarchie de l’Église", écrit l’Agrif dans sa plainte. "Ils sont en communion avec un pape dessiné sous les traits d’un violeur d’enfant pratiquant et approuvant officiellement la pédophilie." Cette plainte juge que le dessin de Plantu "dépasse les limites admissibles de la liberté d’expression".

(apic/mvl)

Illustration vidéo : une interview du dessinateur Plantu réalisée par le journal "Le Temps" ; il y est question de "Liberté d'expression"

 


Dans la même catégorie