Opération Calice: perquisition aux diocèses d’Anvers et Hasselt


Partager
Opération Calice: perquisition aux diocèses d’Anvers et Hasselt
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min


Selon plusieurs sites Internet, citant le responsable de presse de la Conférence épiscopale, de nouvelles perquisitions auraient été effectuées à la demande du juge d’instruction bruxellois Wim De Troy, dans le cadre de « l'opération Calice ».

La police judiciaire fédérale aurait ainsi procédé ce lundi à une nouvelle perquisition au diocèse d'Anvers et à une autre perquisition au diocèse de Hasselt serait également encore en cours. Selon le responsable de presse de la Conférence épiscopale, des dossiers liés à des abus sexuels ont été emportés et le diocèse d'Anvers a été autorisé à garder une copie de ceux-ci.
Rappelons que le juge d'instruction De Troy avaient procédé, en juin 2010, à des perquisitions au siège de l’archevêché de Malines-Bruxelles et au domicile de Cardinal Danneels ; lesquelles perquisitions avaient été ensuite déclarées illégales par la justice.

Ces perquisitions avaient entraîné la démission de la Commission Adriaenssens et conduit à la création de la Commission parlementaire "Abus sexuels" sous la présidence de Karine Lallieux. Cette Commission a remis récemment un rapport portant sur la constitution d'un tribunal arbitral visant à indemniser les victimes de prêtres et religieux pédophiles. A cette occasion, Mme Lallieux s'était réjouie de la collaboration de l'Eglise de Belgique. Jeudi dernier, les évêques et supérieurs religieux ont présenté un document intitulé "Une souffrance cachée", relatif à cette procédure d'indemnisation et à la manière dont ils envisagent la prévention pour éviter que de tels drames ne se reproduisent.

jjd


Dans la même catégorie