Zéro pendaison au Japon pour 2011 !


Partager
Zéro pendaison au Japon pour 2011 !
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
1 min

2011 est la première année, depuis 1992, où aucune exécution de condamné à mort n'a été effective au Japon.

A l'instar des Etats-Unis notamment, le Japon est l'une de ces démocraties libérales qui applique encore la sentence de mort. D'après un sondage réalisé en 2007 pour le quotidien Asahi, 81% de japonais seraient pour la peine capitale, rapporte Le Monde diplomatique du 12 octobre 2009.

Selon Amnesty International, les dernières exécutions nippones remontent au 28 juillet 2010, date à laquelle Ogata Hidenori et Shinozawa Kazuo furent pendus au centre de détention de Tokyo.

Le ministre de la justice actuel, Hideo Hiraoka, le seul à pouvoir prendre la décision d’exécuter la sentence de mort, encourage les débats sur cette peine, tout en prenant en compte les tendances et les opinions internationales.

Très présentes localement, Amnesty International et le Réseau asiatique contre la peine de mort (ADPAN) ont appellé Hideo Hiraoka à ne plus signer d'ordre d'exécution. Car actuellement, 129 prisonniers se trouvent encore dans les couloirs de la mort au Japon. D'après le quotidien conservateur japonais, The Yomiuri Shimbun, ce sont 18 personnes de plus qu'en 2010.

Espérons que l'année 2012 marque la prolongation du respect du droit à la vie sur l'archipel nippon.

A.L

Catégorie : L'actu

Dans la même catégorie