Mortalité infantile : Une baisse qui reste insuffisante


Partager
Mortalité infantile : Une baisse qui reste insuffisante
Par Jean-Jacques Durré
Publié le
2 min

Chaque année, 7,6 millions d’enfants meurent avant d’avoir atteint l’âge de 5 ans. Il y a 20 ans, 12 millions de décès étaient encore enregistrés. Ces nouveaux chiffres viennent d’être publiés par l’UNICEF et l’Organisation Mondiale de la Santé dans un nouveau rapport.

Même en Afrique subsaharienne, où la mortalité infanto-juvénile est la plus élevée au monde, des diminutions plus rapides sont remarquées. Les réductions moyennes de 1,2 % observées en 1990-2000, sont de 2,4 % pour la période 2000-2010.

Pour Anthony Lake, directeur général de l’UNICEF, « le fait que la mortalité infanto-juvénile baisse deux fois plus vite dans des régions comme l’Afrique subsaharienne montre que nos actions peuvent également engendrer des progrès dans les pays les plus pauvres de la planète ».

Cette avancée est pourtant insuffisante en regard de l’Objectif du Millénaire pour le Développement n° 4 qui prévoit une réduction de la mortalité des moins de 5 ans de deux tiers d’ici 2015 par rapport à 1990. Aujourd’hui, un peu moins de 21.000 enfants décèdent chaque jour de maladies ou causes que l’on pourrait prévenir dans la plupart des cas. Ces décès interviennent majoritairement dans cinq pays : Chine, Inde, Nigéria, Pakistan et République démocratique du Congo.

Le rapport indique que les nouveau-nés et les nourrissons sont les plus exposés, principalement pendant le premier mois, et durant la première année. Un meilleur accès aux soins de santé pour les nourrissons, la prévention et le traitement des maladies infantiles, la disponibilité des vaccins, de l’eau potable et une meilleure nutrition sont des facteurs-clés pour enrayer la mortalité infanto-juvénile.

Optimiste, Margaret Chan, directrice générale de l’OMS, affirme que « les progrès réalisés démontrent que les investissements dans la santé des enfants portent leurs fruits et qu’ils doivent être revus à la hausse dans les années à venir ».

A.L


Dans la même catégorie