La Fête-Dieu, une fête bien de chez nous


Partager
La Fête-Dieu, une fête bien de chez nous
Par La rédaction
Publié le - Modifié le
3 min

Soixante jours après Pâques est célébrée la Fête-Dieu qui invite à proclamer sa foi dans la présence réelle du Christ. Pour en témoigner devant tous, chaque année depuis plus de sept siècles, l’Eglise célèbre une messe festive suivie d’une marche publique au cours de laquelle le pain eucharistique, l'hostie, est montré à tous dans l'ostensoir: c’est la procession de la Fête-Dieu ou Fête du Saint-Sacrement.

Initiée par Julienne de Cornillon

Née à Retinne, près de Liège, vers 1192, Julienne devient orpheline très tôt; elle est alors élevée dans une léproserie sur le Mont Cornillon à Liège. Cette léproserie était tenue par deux prieurs, un prêtre et une femme, dans l'observance du célibat, du partage des biens et de la prière, sans posséder de règle religieuse fixe. À l'âge de 14 ans, Julienne est admise au nombre des sœurs.

À partir de 1209, elle eut de fréquentes visions mystiques; son attention était particulièrement orientée vers l'Eucharistie. À partir de cette période, elle œuvra pour l'établissement d'une fête solennelle en l'honneur du Saint Sacrement.

En 1222, Julienne fut élue prieure du Mont Cornillon et continua les démarches pour l'instauration de la Fête Dieu. Cela ne plus pas aux bourgeois liégeois qui ne voyaient en cette fête qu'un jour de jeûne en plus. Julienne dut quitter son couvent et passa de monastère en monastère. Elle trouva refuge en plusieurs abbayes cisterciennes. C'est en 1946 que la Fête-Dieu fut introduite d'abord dans le diocèse de Liège à la Basilique Saint-Martin. Elle fut étendue au monde entier en 1264 et la procession qui suit la messe instituée quelque cinquante ans plus tard, en 1318. Julienne mourut en 1258 à Fosses-la-Ville et fut inhumée dans l'abbaye cistercienne de Villers-la-Ville.

Aujourd'hui, à Liège

Cette année, la Fête-Dieu tombe le 23 juin, mais c'est le 25 qu'elle sera célébrée. Liège, surtout, perpétue la tradition d'une procession qui se déroulera dans le quartier d’Avroy dès 17h30. Elle sera accompagnée de l’Harmonie Royale Saint-Georges de Montzen. La procession sera précédée, à 16heures, par la messe de la Fête-Dieu, chantée par la Schola Sainte-Cécile de Paris.

Ni un spectacle, ni une parade folklorique mais une marche religieuse, la procession renoue ainsi avec une tradition née au Pays de Liège voici plus de sept siècles.

Plus d'infos sur: https://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com et au 04/344.10.89.

Le 26 juin, la Fête-Dieu sera également célébrée… à vélo. Une initiative de l'unité pastorale "Les Douze". En fait, l’Eucharistie aura lieu dans quatre églises différentes. Chaque partie sera célébrée dans un des douze édifices de l’entité. Elle débutera dimanche à 9h30 à l’église de Paifve, passera par Villers-Saint-Siméon et Lantin avant de s’achever à Voroux Saint-Joseph-et-Saint-Damien, bâtiment fraîchement ré-inauguré après une petite décennie de travaux. Pour se déplacer, la plupart des participants utiliseront leur vélo.

Contact: Ralph Schmeder, co-curé de l’UP Les Douze, 04/263.98.00.

Sylviane Bigaré

Catégorie : Eglise Belgique

Dans la même catégorie