Péronnes-lez-Binche accueille les messes radios


Partager
Péronnes-lez-Binche accueille les messes radios
Par Jean-Jacques Durré
Publié le - Modifié le
2 min

Église de Péronnes

Ce dimanche 8 mai à 10h05, coup d'envoi de la série des huit célébrations retransmises jusqu'au 19 juin à la RTBF sur La Première et RTBF International.

Lorsqu'il a été sollicité pour accueillir les messes radiodiffusées, l'abbé Michel Diricq, doyen de Binche et responsable de l'unité pastorale de Binche-Estinnes, a de suite pensé à "Péronnes-village" car la messe est animée par une chorale dynamique.

Entre le "coup d'envoi" donné ce dimanche 8 mai et la fin du cycle, le 19 juin, les auditeurs de la RTBF ont rendez-vous à huit reprises avec l'église de Péronnes. Car aux sept messes dominicales, il faut ajouter la fête de l'Ascension, le 2 juin.

Le commentateur : une mission essentielle

Depuis l'an dernier, André Carlier est le commentateur des messes diffusées depuis le diocèse de Tournai. Il explique: "Le commentateur ne doit pas intervenir souvent, mais il est essentiel qu'il bouche les trous: en radio, quinze secondes c'est une éternité. Lorsqu'on nous donne l'antenne, je dis bonjour, bien sûr, je présente le lieu où nous sommes, les intervenants. Avant l'homélie, je fais de même avec celui qui va prendre la parole. En finale, je remercie et j'annonce que l'on peut se procurer le texte de cette homélie. En fait, j'ai un rôle de coordinateur, je fais signe aux prêtres, aux lecteurs, à la chorale, à l'organiste qu'ils peuvent commencer, j'organise les déplacements, je communique à voix basse avec le technicien de la RTBF qui assure la captation". Et avant de rendre l'antenne, André Carlier apporte sa touche personnelle: il célèbre une bonne fête à celles et ceux qui portent le prénom du saint du jour...

La chorale Sainte-Marie sur le pont

La chorale de Péronnes-lez-Binche est née voici une décennie, sous l'impulsion de quelqu'un que l'on n'attendait pas... Patricia Detandt n'est pas nouvelle dans le village de Péronnes puisqu'elle y habite depuis plus de trente ans, mais elle n'était en effet baptisée. Après qu'elle ait reçu le sacrement, en 2001, tout s'est enchaîné assez vite: "En 2002 on a voulu fêter l'abbé Émile Tirlocq, qui célébrait tout à la fois son 75é anniversaire, ses 50 ans d'ordination et ses 35 ans comme curé de Péronnes. Et l' on voulait évidemment une célébration solennelle. Quand on a demandé qui connaissait la musique, j'ai levé le doigt. Je ne savais pas que je le mettais dans l'engrenage..." Plusieurs paroissiens répondent heureusement à l'appel et Patricia se retrouve rapidement entourée d'une douzaine de choristes. Depuis lors, le groupe s'est élargi et a diversifié son répertoire. La chorale Notre-Dame répète tous les mercredis et donne deux concerts annuels. Et avec les messes à la radio, elle va toucher un nouveau public...

Diocèse de Tournai/H.W./AdL


Dans la même catégorie